BUT:

La Vrille a pour but de proposer une autre politique économique qui soit respectueuse de l'environnement social et environnemental.

Pour ce faire, elle intervient pour modifier la législation en matière de politique économique et de la concurrence.

Elle défend le retour de la politique protectionniste, qui seule garantit un développement de qualité au niveau local. Ce dernier favorise le transfert du savoir et de la technologie au contraire du libre-échange qui encourage les délocalisations et le transfert de marchandise. Le protectionnisme favorise une économie intégrée localement.

La Vrille défend le droit de l'entente pour développer la diversité économique. Raison pour laquelle La Vrille soutient le "prix unique du livre".

La Vrille lutte contre les prix cassés qui ne sont pas acceptable dans une situation de raréfaction des ressources naturelles.